Antoinette Fouque - Site Presse

Antoinette Fouque - Site Presse

Antoinette Fouque (Antoinettefouque-presse) ne se reconnait pas dans la théorie du deuxième sexe décrit par Simone de Beauvoir. "Le dictionnaire universel des créatrices" parait sous sa direction. Il rend hommage à celles qui ont été écartées de l'Histoire depuis 40 siècles. Antoinette Fouque fait naître le nom "féminologie", dès lors qu'elle abhorre les noms en "-isme" qui renvoient à une théorie.

Du Mouvement de libération des femmes à l'AFD

Cette théoricienne du féminisme est au nombre des militantes qui ont lancé le MLF. Avec d’autres activistes, Antoinette Fouque enregistre le MLF comme une association, à la fin des années soixante-dix. Pour esquiver toute récupération par les partis politiques, la marque MLF a été déposée.

Une société d'édition pour les oeuvres des femmes

Les Editions des femmes donnent les moyens à Antoinette Fouque de valoriser la littérature féminine. L'éditrice inaugure une première boutique à Saint-Germain-des-Prés à Paris. Là, elle présente les ouvrages dont les auteurs sont des femmes. Les librairies montées par Antoinette Fouque ouvrent leurs portes jusqu'à minuit, il s'agit d'endroits d’échanges.

Antoinette Fouque perçoit les problèmes que doit affronter une femme quand elle doit assumer ses fonctions de mère et de femme tout en ayant une profession en parallèle quand elle est maman en 1964. Elle va garder toute sa vie un ancrage politique marqué à gauche de son enfance passée dans un milieu ouvrier. C'est dans la cité phocéenne qu'Antoinette Fouque est née

En plus de sa mission d'enseignement, Antoinette Fouque est critique littéraire pour deux sociétés d’édition et rédige des notes de lecture pour une troisième. Antoinette Fouque rencontre Jacques Lacan, réputé psychanalyste dans les années soixante. Vous ne l'ignoriez peut-être pas, mais elle est la fondatrice du groupe Psychanalyse et Politique, à l’origine du Mouvement de libération des femmes.

Antoinette Fouque, une militante de tous les combats

Antoinette Fouque intervient aux Nations Unies mais aussi partout dans le monde pour prendre la défense des femmes. Elle s’engage pour Aung San Suu Kyi face à la dictature en Birmanie. Avec le Mouvement de libération des femmes lors d’une manif sous l’Arc de Triomphe, elle clame : « Il y a plus inconnu que le soldat inconnu : sa femme ! ». Antoinette Fouque s’est engagée dans toutes les luttes féministes.